Don't Eat Too Much !

The Voice – Le débrief du prime du 21/04

Rendez-vous incontournable du samedi, The Voice nous a une nouvelle fois surpris aussi bien par le show offert par les candidats que par les décisions des coachs. Sans plus tarder, le débrief du prime avec comme à l’accoutumé mes quelques critiques !

Pour débuter ce prime haut en couleurs, nos quatre coachs offrent un medley des Beatles avec les inconditionnels All You Need Is Love et Help! Mais à peine la collégiale terminée, place à la bataille ! Ce soir, les règles changent : un candidat sera sauvé par le public et deux autres par les coach. Sans plus tarder, place à la bataille et c’est l’équipe de Florent Pagny qui ouvre le bal. Lise Darly est la première à passer et réinterprète le tube d’Adèle – Someone Like You. Je n’ai jamais été sensible à sa voix mais pour le coup je trouve sa prestation sympa – mais pas transcendante !

Stephan Rizon et le second à se présenter et le niveau monte d’un cran. Il reprend les portes du pénitencier/ House Of The Rising Sun. Si au début je n’accrochais pas avec son timbre de voix – autant dire que la voix suave du chanteur me fait chavirer. Aucun doute qu’il ait été plébiscité par le public 🙂 Mais attention Dominique Magloire n’a pas dit son dernier mot et nous offre une dernière danse et reprend un Last Dance très disco. La robe à paillettes lui va à ravir ! Enfin Stéphanie est la petite dernière de l’équipe Pagny et nous offre une nouvelle version du tube de Cloclo – Comme d’habitude. Si je ne suis pas une grande fan de la chanteuse, je dois admettre que son interprétation m’a vraiment scotché et m’a arraché une petite larme. Et c’est ainsi que ces premiers battles de la soirée s’achèvent. Sans surprise Lise est éliminée !

Place maintenant à l’équipe Jenifer et c’est Sonia Lacen qui ouvre le bal avec Russian Roulette de Rihanna. J’ai personnellement trouvé sa prestation un peu en dessous vocalement. Si la fin était vraiment magnifique, j’ai trouvé les couplets moyen. Par contre, l’émotion était au rendez-vous et j’ai particulièrement aimé la rage dans sa voix. Autre grande voix de l’émission, Amalya Delepierre. Elle offre une version ahurissante du Monde est Stone. Juste magnifique. Epoustouflant. Cette fille me donne la chair de poule. J’adore.

Autre belle surprise de l’émission, connue sous le nom de Thomas Mignot. Il revisite le tube de Gainsbourg – Comme un boomerang. Une interprétation à couper le souffle. En plus, il a ce talent de moderniser et de s’approprier n’importe quel titre qu’il chante. Comme le soulignera Florent Pagny suite à sa prestation, même si il est vocalement moins puissant que ses adversaires, il réussit néanmoins à se mettre à leurs niveaux en fournissant des instants intenses comme il a pu le faire avec cette chanson. Jenifer ne peut retenir son émission et verse quelques larmes.

Dernier talent de l’équipe Jenifer, la tant attendue Al.Hy et la chanteuse s’attaque à du très lourd en reprenant La Foule d’Edith Piaf. Une version moderne, une version Al.Hy qui séduit aussi bien le public que les coachs. Sans surprise, la jeune chanteuse de 18 ans est sauvée par le public et à la surprise générale, c’est Sonia Lacen qui quitte l’aventure.

Place désormais aux quatre talents de l’équipe Bertignac. Rubby reprend If I Were A Boy de Beyonce. Une chanson dont la technique est très difficile. Rubby s’en sort bien et elle sera sauvée par le public. Vigon, quant à lui, nous offre une nouvelle fois un saut dans le temps avec sa reprise de Soulman. Vigon fait le show comme toujours. Toutefois, on lui reproche de s’attaquer toujours au même registre de chanson.

Louise m’a surpris. Le personnage ne me touche pas. J’ai l’impression qu’elle en fait trop et qu’elle reste superficielle. Toutefois sa réinterprétation de Call Me de Blondie était vraiment intéressante. Elle joue avec sa voix et elle joue bien. Contente qu’elle puisse continuer l’aventure. Enfin, c’est au tour de Aude Henneville qui nous offre une version Audienne de Roxanne de Police. Aude s’ouvre davantage au fil des primes et si au début je n’aimais pas trop le timbre, je dois avouer qu’elle fait parti des belles surprises de l’émission. Et c’est donc Vigon qui quitte la team Bertignac !

Déjà la dernière équipe de la soirée. Et c’est Louis Delort qui ouvre le bal avec une interprétation très Noir Désir d’Amsterdam de Jacques Brel. Ce chanteur est mon coup de coeur de l’émission et sa prestation était vraiment magnifique et très personnel. Il a le don de s’approprier tout ce qu’il touche et il a réussi à moderniser Jacques Brel 🙂 A seulement 18 ans, on a l’impression que Louis a un lourd vécu derrière lui. Je pense vraiment qu’il ira loin.

Atef entre en piste et nous livre un émouvant Hallelujah de Jeff Buckley. Quel voix ! Quelle émotion ! Place ensuite à Blandine Agery qui s’attaque à Calogéro et Si Seulement je pouvais lui manquer. C’est beau et la chanteuse fond en larmes à la fin de la chanson. A titre personnel, je trouve que c’est sa meilleure prestation. Toutefois elle sera vite éclipsée par la prestation étonnante de Jhony Maalouf qui reprend Bohemian Rhapsody de Queen. Il est vraiment étonnant et il a sublimé cette chanson. Par contre la danse c’est pas trop ça 😀 A la surprise générale, Louis est sauvé par le public et c’est finalement Blandine qui quitte l’aventure.

En résumé quatre nouveaux départs hier : Lise Darly, Sonia Lacen, Vigon et Blandine Agery. Les quarts de finale de The Voice samedi prochain. A l’issu de prime, les 8 candidats encore en compétition partiront pour une tournée de 17 dates qui débutera dès le 1er juin prochain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s